Astuces pour s’initier à la course de chiens de traîneau en milieu arctique

Le chien de traineau est une activité ancestrale qui a pris sa source au sein des peuples autochtones des régions polaires. Aujourd’hui, les courses de chiens de traîneau sont un sport extrême qui séduit de plus en plus d’aventuriers. Vous rêvez de vivre cette expérience en Finlande ou à Tromso ? Voici quelques astuces pour s’initier à cette activité hors du commun.

Plongez dans l’identité du musher

Être un musher, c’est bien plus que conduire un attelage de chiens. C’est un mode de vie, une passion qui demande du courage et un amour inconditionnel pour les chiens. Il est primordial de comprendre l’identité de ce métier avant de vous inscrire à une course.

A voir aussi : Découvrir la compétition en escalade

Le terme "musher" est dérivé du français "marche" et a été adopté par les conducteurs de chiens de traîneau anglophones. Le musher doit être capable de prendre soin de son attelage, de le nourrir, de le soigner. Il doit également être un bon navigateur, capable de lire une carte et de repérer les dangers potentiels sur la piste.

Familiarisez-vous avec l’activité du mushing

Le mushing est l’art de conduire un attelage de chiens. Cela demande une coordination parfaite entre le musher et ses chiens. Vous devez apprendre à comprendre chaque membre de votre attelage, à interpréter leurs comportements, leurs humeurs.

A lire en complément : Comment améliorer la coordination en danse sur glace en duo ?

Il est crucial de connaitre les différents ordres à donner aux chiens pendant la course. Par exemple, "Gee" pour tourner à droite, "Haw" pour tourner à gauche, et "Whoa" pour s’arrêter.

Préparez-vous physiquement à la course

Participer à une course de chiens de traîneau n’est pas une activité de tout repos. C’est un sport qui demande une condition physique optimale. Les mushers doivent souvent aider leur attelage en poussant le traîneau dans les montées, ou en courant à côté lors du départ ou dans les passages difficiles.

Il est donc important de se préparer physiquement pour être à la hauteur de l’évènement. Un entrainement régulier, associé à des activités comme le ski de fond, peut être un bon moyen de se préparer.

Choisissez la bonne période pour votre voyage

La période idéale pour s’initier à la course de chiens de traîneau en Finlande ou à Tromso est sans aucun doute l’hiver, lorsque la neige recouvre généreusement les paysages. C’est le moment où les conditions sont optimales pour pratiquer cette activité.

Planifiez votre voyage entre décembre et avril, une période durant laquelle la neige est abondante et les températures sont suffisamment basses pour que les chiens puissent courir sans risquer de surchauffe.

Réservez un chalet bien situé

Pensez à réserver un chalet proche des zones de mushing. Cela vous permettra de profiter pleinement de votre journée et d’acclimater tranquillement à l’activité et au climat.

Certains chalets proposent même des forfaits comprenant l’hébergement, les repas, la location de l’équipement et un guide pour vous accompagner lors de vos premières sorties.

S’adapter à l’environnement

Lors de votre initiation à la course de chien de traineau, il est crucial de savoir s’adapter à l’environnement arctique. En effet, les conditions météorologiques peuvent être extrêmes et changer rapidement. Des températures pouvant aller jusqu’à -30°C, des vents forts, des chutes de neige imprévisibles, tout cela peut rendre l’expérience de mushing difficile pour les néophytes.

Il est donc essentiel de se préparer à ces conditions. La première étape est de se doter d’un équipement adapté. Des vêtements thermiques, des bottes isolantes, des lunettes de protection contre le vent et la neige, des moufles, tout cela vous aidera à rester au chaud et à prévenir les engelures.

Ensuite, il faut apprendre à lire la météo. Savoir interpréter les signes de changement de temps vous aidera à anticiper les difficultés et à prendre les décisions appropriées pendant la course. Par exemple, une baisse soudaine de la température peut indiquer l’arrivée d’une tempête de neige.

Enfin, n’oubliez pas que vous êtes dans un environnement sauvage. Respectez la faune et la flore, ne laissez pas de trace de votre passage et n’oubliez pas que le parc national est un espace protégé.

Observer les aurores boréales: un bonus incroyable de votre voyage

Une des beautés incontestables des régions arctiques est la possibilité d’observer les aurores boréales. Ces phénomènes naturels, aussi appelés les "lumières du nord", sont un spectacle à couper le souffle et une expérience unique qui ajoutera une touche magique à votre voyage.

Il est possible d’observer les aurores boréales en Finlande et à Tromso de fin septembre à début avril. Cependant, la meilleure période pour les voir est généralement de décembre à février, quand les nuits sont les plus longues.

Lors de votre séjour, renseignez-vous sur les prévisions d’aurores boréales. Il existe plusieurs applications et sites web qui peuvent vous aider à prévoir quand et où vous aurez le plus de chances d’observer ce phénomène.

Prenez le temps d’admirer ce spectacle naturel, loin des lumières de la ville. N’oubliez pas d’apporter votre appareil photo pour immortaliser ce moment.

Conclusion

Participer à une course de chien de traineau en milieu arctique est une expérience enrichissante et inoubliable. C’est l’occasion de vous mettre au défi, de vous connecter avec la nature et de découvrir la beauté des régions polaires.

Cependant, n’oubliez pas que c’est une activité exigeante qui demande une préparation physique et mentale. Respectez toujours l’environnement, prenez soin de votre attelage et n’oubliez pas que vous êtes un invité dans ce monde sauvage.

Alors, êtes-vous prêts à devenir les premiers inscrits pour une aventure hors du commun ? N’attendez plus, le depart est confirmé pour une expérience unique en son genre. Bon voyage et bonne course !

Copyright 2023. Tous Droits Réservés